En Allemagne, le manuel scolaire « saphir » d'enseignement de l'Islam, sera-t-il l'outil pédagogique d'intégration par excellence ?

Pour la première fois, les écoliers allemands de confession musulmane de la 5ème et de la 6ème classes, disposent depuis cette année scolaire du fameux manuel scolaire de 200 pages au nom évocateur de "Saphir" littéralement « envoyé, représentant ou encore messager » en arabe.

L’enseignement de l’Islam fait-il son entrée à l’école primaire en Allemagne ?

Pour la première fois, les écoliers allemands de confession musulmane de la 5ème et de la 6ème classe, l’équivalent en France du CM2 et de la 6ème, disposent depuis le 27 août 2008, du fameux manuel scolaire de 200 pages au nom évocateur de "Saphir" littéralement « envoyé, représentant ou encore messager » en arabe.

Pourtant ce n'est pas le message du Coran qui sera délivré aux jeunes élèves. En effet, l'ouvrage qui présente les questions fondamentales de la religion en 15 chapitres, aborde entre autre, l'histoire de l'islam et de son prophète, la structure du Coran, la calligraphie arabe mais aussi les questions des droits de l’enfant et de la responsabilité sociale.

Selon l'islamologue Bülent Ucar « Le cours d'Islam va renseigner les élèves sur eux-mêmes mais également s'assurer qu'ils s'identifient avec l'Allemagne d'aujourd'hui. ».

En clair, le manuel Saphir « ne vise pas à faire des élèves, de bons croyants mais à les éduquer de sorte qu’ils prennent leurs décisions concernant la foi de façon responsable. », souligne Harry Harun Behr de l’Université d’Erlangen-Nuremberg. L'Allemand converti à l’islam forme les futurs professeurs de religion au centre interdisciplinaire pour l’éducation religieuse islamique. Son apprentissage devrait encourager un certain « sens critique par rapport à la religion », soutient l'universitaire.

Ce manuel devrait aussi servir de support pédagogique aux enseignants leur permettant de préparer leurs cours puisque jusque là, ils ne disposaient que d’un programme officiel.

Reste le problème de la formation des enseignants : seules trois universités allemandes proposent la discipline dans leur cursus. Toujours est-il que les 150 professeurs de religion qualifiés du pays ne donneront pas de cours de religion au sens confessionnel du terme mais tenterons d'éclairer les élèves sur l'islam d'aujourd'hui d'un point de vue adapté au contexte allemand.
C'est pourquoi, ce sera « aux élèves d'apporter leur propre savoir depuis leur foyer et à nous de le mettre en perspective. », explique Lamya Kaddor, enseignante.

Soutenu par la politique allemande d'intégration, « Saphir » se dessine un bel avenir !

Cet enseignement de la religion musulmane, à travers le manuel scolaire « saphir », devrait ainsi devenir une discipline à part entière comme l'avaient souhaité les participants de la troisième Conférence allemande à ce sujet en mars dernier à Berlin.

Cette rencontre présidée par Wolfgang Schäuble, ministre fédéral de l'Intérieur a réuni les représentants de l’Etat, des Länder, des organisations musulmanes ainsi que certaines « des figures du monde économique, social, scientifique et culturel incarnant un islam moderne et sécularisé » guidés par la volonté de résoudre la question cruciale de l'intégration.
Saphir a pour but, d'« améliorer l'intégration des musulmans dans la société », soulignent certains responsables allemands.
Car selon le quotidien allemand Tageszeitung, « … C’est un scandale de notre politique d'intégration qu'un tel enseignement n'existe pas encore dans le pays. A partir du moment où des cours de religion chrétienne sont proposés dans les écoles allemandes, les musulmans doivent bénéficier du même droit. »
En effet, selon la Constitution allemande, les musulmans tout comme n'importe quel citoyen du pays, ont droit à une éducation religieuse de leurs enfants sous la surveillance de l'État.
Alors que certains Länder ne sont pas encore prêts à introduire l'enseignement de la religion musulmane dans leurs écoles publiques, les experts pédagogiques tout comme la communauté musulmane essentiellement d'origine turque, voient cette nouvelle matière scolaire comme un motif d'intégration, une reconnaissance de leur origine culturelle par la culture dominante.
Validé par les ministres de l’Education et de la Culture, le manuel Saphir n'est pour le moment disponible que dans certains états fédérés d'Allemagne tels que la Bavière, Brême, la Basse-Saxe et la Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Mais les collégiens devraient se préparer à utiliser le même ouvrage respectivement en février et août 2009. Le manuel a de toute évidence, de beaux jours devant lui.

Sur le même sujet... ou presque !

L'Europe face à la crise financière : Etat des lieux de la crise financière en Europe

La crise des "subprimes : mortgages" déclenchée l'année dernière aux États-Unis, fragilise actuellement les banques, précipite la chute des indices boursiers et déprime le système financier de l'Union Européenne. Le point sur cette crise financière sans précédent qui prend des proportions pour le moins, inquiétantes.

Mobilisation en soutien du peuple palestinien

En Europe, le soutien populaire à la cause palestinienne s'est organisé très rapidement : il y a des manifestations dans la plupart des villes européennes. Voici un communiqué de la Fédération des Organisations Islamiques en Europe.

Solidarité GAZA : Profond Changement de l'opinion publique en faveur de la Palestine

Solidarité Gaza : L'importante mobilisation populaire mondiale pour Gaza témoigne d'un profond changement de l'opinion publique

Doua'a "Nuit du 27 ramadan" : Cheik palestinien

Doua'a d'un Cheik palestinien, la nuit du 27 Ramadan au siège de l'UOIF.

Avis de DAR AL FATWA DE L'UOIF

Question
Nous participons aux manifestations pacifiques de soutien au peuple palestinien et souvent, ces manifestations se tiennent après Dohr, ce qui rend contraignant d'accomplir la prière de Asr et celle du Maghreb à l'heure. Conviendrait-il de regrouper la prière de Dohr avec Asr et celle du Maghreb avec ICHA ?
Regrouper les prières
Avis de Dar al-fatwa de l'UOIF

Contenu similaire :